Reportage de Li Weiwen, “L’évolution de la Ville impériale de Pékin des Yuan aux Ming”

Nous attirons votre attention sur le reportage photo réalisé par Li Weiwen. Doctorant au sein du Centre de recherches sur l’Extrême Orient de Paris-Sorbonne (CREOPS), Li Weiwen s’intéresse au Huangcheng, ou la Ville impériale de Pékin, qui constituait une zone urbaine périphérique enveloppant la Cité interdite. Généralement considéré comme une simple extension spatiale de la Cité interdite, cette Ville impériale, parsemée de jardins et de lieux de culte, avait en réalité des connotations plus complexes, qui peuvent être observées à travers ses réaménagements transdynastiques.

Thèse sous la direction d’Antoine Gournay, professeur des universités, Faculté des Lettres Sorbonne Université.

Crédit photo : Li Weiwen

La Ville impériale, une extension de la Cité impériale

“En Chine, les Pékinois ne perçoivent pas toujours le potentiel historique de leurs sites patrimoniaux. Né à Pékin, je m’intéresse pourtant très vivement aux moindres recoins où se cachent souvent des vestiges non identifiés, même à deux pas de la fameuse Cité interdite.”

La totalité du reportage est visible sur le site de Sorbonne université.


Cecile Laly

CREOPS (Université Paris-Sorbonne), International Research Center for Japanese Studies

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search