Pratiques et usages des archives dans la recherche sur la Chine

Nous sommes heureux de vous convier à la 5e séance de l’atelier jeune chercheur  « Mener une recherche sur la Chine : ficelles et cuisine du jeune chercheur – 如何做中国研究:年轻学者的入门技巧 »

Cette quatrième séance sera consacrée à l’enjeu des “Pratiques et usages des archives dans la recherche sur la Chine

Cette séance visera tout d’abord à présenter les grandes bases d’archives existantes en Chine et le système général qui les régit. Nous aurons le plaisir d’accueillir pour cette séance deux doctorants en histoire, Fleur Chabaille et David Cerfass, qui viendront discuter de leurs travaux, des archives qu’ils mobilisent ainsi que des difficultés qu’ils rencontrent sur la forme d’une table ronde. Bien que traitant d’archives, cette séance ne s’adresse bien sûr pas uniquement aux historiens, et vise également à permettre à l’ensemble des jeunes chercheurs travaillant sur la Chine de s’ouvrir à l’usage des archives en se familiarisant avec leur fonctionnement.   

La séance aura lieu  le vendredi 24 février 2017 de 13h à 15h
Salle Elisabeth Allès
6ème étage du bâtiment le France, EHESS
Centre d’Etude sur la Chine Moderne et Contemporaine
190, Avenue de France, 75013 Paris

Cet atelier est né d’un échange sur nos expériences de jeunes chercheurs (doctorants et post-doctorants de l’EHESS et de l’Inalco) travaillant sur la Chine et du constat d’un isolement paradoxalement partagé. L’objectif de cet atelier est donc de proposer un espace d’échange et de discussion sur les inquiétudes et les points méthodologiques que nous rencontrons à différentes étapes de notre parcours universitaire et que nous n’osons pas toujours formuler en présence de chercheurs expérimentés. 

La participation à cet atelier ne vise en aucun cas à se soumettre à un exercice académique, mais au contraire à partager les « ficelles du métier » :

  • Rédiger un projet de recherche 
  • Financer son doctorat
  • L’utilisation d’archives et de bases de données
  • Publier
  • Conduire une enquête de terrain
  • Communiquer
  • Le travail de recherche au-delà de la thèse

Parallèlement à ces questions pratiques, l’atelier est également l’occasion de présenter des travaux en cours dans un cadre bienveillant (article, chapitre de mémoire ou de thèse, CV, traductions, projet de recherche…).

L’atelier est ouvert à tous les jeunes chercheurs travaillant sur la Chine, du Master au Post-doctorat, quelle que soit leur institution.

Au plaisir de vous y voir !

Emmanuel CARON
Gwendoline DEBÉTHUNE
HOU Renyou
Justine ROCHOT


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Cecile Laly (22 février 2017). Pratiques et usages des archives dans la recherche sur la Chine. Carnet du CREOPS. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/nbtw


Cecile Laly

CREOPS (Université Paris-Sorbonne), International Research Center for Japanese Studies

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search