L’Histoire de la peinture chinoise : Une Histoire culturelle de la Chine. Créations et théories esthétiques, des origines à l’époque contemporaine.

Jacques Giès, membre associé du CREOPS, nous informa de la tenue de sa conférence « L’Histoire de la peinture chinoise : Une Histoire culturelle de la Chine. Créations et théories esthétiques, des origines à l’époque contemporaine. » au Centre Culturel de Chine, Paris, le jeudi 23 mars 2017 à 19h et le jeudi 27 avril 2017 à 19h.

Ce cycle de conférences tendra à montrer que l’histoire de la peinture chinoise, qui s’entend tout naturellement d’une riche littérature de commentaires critiques et de hautes considérations philosophiques au fil des siècles, est une voie d’accès privilégiée à l’Histoire culturelle de la Chine.

Ce statut, unique parmi les nations, de la peinture en Chine s’est affirmé dès les premiers siècles de notre ère, et nous en conservons la mémoire dans de magistraux traités picturaux qui ont sensiblement orienté l’histoire, le devenir, de la création picturale – il convient de le dire, et c’est là également l’objet de ce cycle de conférences – jusqu’à l’époque contemporaine.

Œuvres d’abord exclusivement d’artistes-peintres (et quels maîtres !), les XIe-XIIe siècles voient – exception culturelle chinoise entre toutes –, des amateurs lettrés, ces dépositaires de la « Culture » 文 (wen) : parmi les plus talentueux poètes, calligraphes et penseurs, s’adonner également à l’art de la peinture, et ce, dans l’excellence d’œuvres mémorables ; sans rien ôter, par ailleurs, aux créations reconnues et tout autant novatrices d’artistes-peintres.

C’est cette longue et riche histoire que ce cycle de conférences propose au Centre culturel de Chine à Paris.

Jeudi 23 mars 2017 à 19h00  Conférence II
II. Les précurseurs et les grands maîtres – ép. des Sui 隋朝 (589-617) et début des Tang 唐朝 (VIIe-début VIIIe siècle)
1. Représentation picturale et quête spirituelle et morale : ép. des Six Dynasties 六朝 (221-589)
– peinture religieuse bouddhique et peinture profane édifiante (partie 2)
2. La peinture de figures : les grands maîtres historiques, de Yan Liben 阎立本 à Wu Daozi 吴道子
3. La peinture bouddhique et les grandes créations impériales conservées à Dunhuang (partie 1.)

Jeudi 27 avril 2017 à 19h00  Conférence III
III. La peinture sous les Tang (618-907)
1. La peinture bouddhique et les grandes créations impériales conservées à Dunhuang (partie 2.)
2. Les deux voies de la peinture de paysage : les Li 李 (Li Sixun 李思训 et Li Zhaodao 李昭道) et Wang Wei 王维
3. Les maîtres de la peinture de figues : Zhang Xuan 张萱 et Zhou Fang 周昉

Voir le détail sur le site du Centre Culturel de Chine


Cecile Laly

CREOPS (Université Paris-Sorbonne), International Research Center for Japanese Studies

Vous aimerez aussi...