Hommage au professeur Léon Vandermeersch

L’éminent sinologue et ancien directeur de l’École française d’Extrême-Orient (EFEO) Léon Vandermeersch s’est éteint le 17 octobre 2021 à l’âge de 93 ans.

Il était né le 7 janvier 1928 dans une petite ville du nord de la France, Wervicq-sud. En 1950, il obtient un diplôme de l’École nationale des langues orientales en chinois et en vietnamien, tout en poursuivant à Paris des études de philosophie (licence d’enseignement et DES, 1946-1951) et de droit (doctorat de droit, 1951). Il présente par la suite à l’École pratique des hautes études (VIe section) un mémoire sur le légisme chinois (La Formation du légisme. Recherche sur la constitution d’une philosophie politique caractéristique de la Chine ancienne, 1965) puis soutient un doctorat d’état sur les institutions de la Chine archaïque (I : Structures cultuelles et structures familiales ; II : Structures politiques et rites).

L. Vandermeersch a acquis sa formation sinologique en France auprès de P.·Demiéville et J.·Gernet, au Japon auprès de Yoshikawa Kôjirô 吉川幸次郎, Ôgawa Tamaki 小川環樹, Shigezawa Toshio 重澤俊郎, à Hongkong auprès de Jao Tsung-I 饶宗颐. Après des études à Kyoto (1959-1961), il étudie entre 1964 et 1965 l’histoire du droit chinois ancien au séminaire d’Uchida Tomoo 內田智雄 à l’université Dôshisha. Sa carrière professionnelle a commencé à Saigon, par un premier poste de professeur au Lycée Petrus Truong Vinh-Ky (1951-1955), auquel s’est ajoutée une charge d’enseignement de droit romain à la Faculté de droit (1952-1954). Après un congé en métropole, un second poste l’a conduit au Lycée Albert Sarraut de Hanoi (1955-1956), alors encore français mais déjà sous le régime de la République démocratique du Vietnam. Nommé conservateur du Musée Louis Finot à Hanoi (1956-1958), il entre dans ce cadre à l’EFEO comme chercheur, et y poursuit ses activités pendant dix ans à Hanoi, à Kyoto (1958-1961), à Hong Kong (1962-1964), de nouveau à Kyoto (1964-1965), et enfin à Paris (1965-1966).

Passé de l’EFEO à l’université en 1966, L. Vandermeersch a été invité par le Doyen des lettres M. Bernard Guyon à occuper, en études chinoises, des postes successifs de maître de conférences, de professeur, puis de directeur d’études à la Faculté des lettres d’Aix-en-Provence, où il crée l’enseignement du chinois (1966-1973). Puis il est invité par Jacques Gernet à l’université Paris-VII, où il dirige l’UER d’Asie orientale (1973-1979), et enfin à l’École pratique des hautes études, Ve section, où il enseigne l’histoire du confucianisme, de 1979 jusqu’à sa retraite en 1993. C’est en détachement de ce dernier poste qu’il a en outre assuré la direction de la Maison franco-japonaise de Tôkyô (日佛會館館長) en 1981-1984 et la direction de l’EFEO en 1989-1993 (法國遠東學院院長). Il est nommé membre correspondant de l’Académie des Inscriptions et Belles-lettres en 1991 (AIBL).

Bénéficiant de sa double formation de sinologue et de juriste obtenue à Paris et à Kyoto, les recherches de Léon Vandermeersch concernent notamment les domaines du droit, des rites, de la divination et du système de l’écriture chinoise de la Chine ancienne, couvrant l’histoire des institutions légistes et de la pensée chinoise, le confucianisme chinois et le nouveau développement du monde sinisé. L. Vandermeersch a publié dix ouvrages, et plus de 100 articles. Ses principales publications sont les suivantes :

Le Nouveau Monde sinisé, 1986 (traduit en chinois par Chen Yan, éditions de Jiangxi renmin chubanshe, 1993) :

Études sinologiques, 1994 ;

Sagesses chinoises, 1997 ;

Le Ciel, élaboré conjointement avec Tang Yijie, traduit par Yue Rui, éditions de Beijing daxue chubanshe, 2011 ;

Les Deux Raisons de la pensée chinoise. Divination et idéographie, 2013 ;

La Recherche de la pensée culturelle chinoise, 2016 ;

La Recherche de l’interculture chinoise, 2018 ;

Ce que la Chine nous apprend, traduit par Jin Siyan, éditions de Xianggang zhongwen daxue, 2019.

Exploration de la culture chinoise (rédacteurs en chef  Ou Mingjun et Li Xiaohong, collection dirigée par Liu Hongyi, compilé par l’institut de la recherche culturelle Jao Tsung-I de l’université de Shen zhen), à paraître chez Shangwu yinshu guan.

Citons encore son monumental Wangdao ou la Voie Royale (EFEO, 1977-1980).

Son œuvre complète (dix volumes) a été publiée au mois de Mars 2020 par les éditions  Zhongguo dabaike quanshu.

 L.Vandermeersch fut lauréat du Prix Stanislas Julien en 1980, du prix d’Aumale de l’Institut de France et du Prix de contribution spéciale des excellents livres du gouvernement chinois (2016), ainsi que du Prix de la culture Huilin à l’université normale de Beijing (2019). Il a été décoré de l’Étoile d’or et d’argent de l’Ordre du Trésor sacré du Japon (1990), il était chevalier de la Légion d’Honneur (1998) et Officier des Palmes académiques (2007).

Le CREOPS doit une reconnaissance spéciale à Léon Vandermeersch qui avait beaucoup soutenu et encouragé les activités de notre centre depuis sa création par Flora Blanchon, siégeant régulièrement dans des jurys de thèse et d’habilitation, participant activement à tous les colloques et journées d’études organisés par le CREOPS, et contribuant à ses publications.

Nous gardons tous en mémoire ses brillantes interventions et les conclusions magistrales qu’il prononça notamment lors du colloque international de 2014 sur les Arts du Vietnam, à l’INHA, au musée du Quai Branly et au musée Guimet, dans le cadre de l’Année du Vietnam en France, (actes publiés sous la direction de Caroline Herbelin: Arts du Vietnam. Nouvelles approches, Rennes, PUR, 2015), et plus récemment lors de deux colloques consacrés à la calligraphie et à la peinture chinoises, dont les actes sont en cours de publication (un premier volume vient de paraître : Arts de la main, arts de l’esprit. Calligraphie et Iconographie, d’Orient en Occident, études réunies et éditées par Léon Vandermeersch, Antoine Gournay, Li Xiaohong et Claudine Nédelec, ouvrage publié avec le concours du laboratoire Textes & Cultures de l’Université d’Artois et du CREOPS, Sorbonne Université, Paris, Éditions You-feng, 2021).

La biographie de Léon Vandermeersch a été rédigée par Li Xiaohong et Ou Mingjun, avec la contribution de Claudine Nédelec.

 

 

悼念法國著名漢學家汪德邁教授

 

李曉紅,歐明俊

 

10月17日淩晨,法國著名漢學家汪德邁(VANDERMEERSCH Léon Gérard Marie Joseph)先生於法國高善醫院(hôpital Cochin)因病逝世。

汪德邁先生一生致力於中法文化交流,我們深切緬懷汪德邁先生其人其作留給我們的精神財富。

 

汪德邁(法文全名 VANDERMEERSCH Léon Gérard Marie Joseph,1928-2021),1928年1月7日出生於法國北部 Wervicq-sud 城,法國著名漢學家。先生早年就讀於國立東方語言文化學院(法國巴黎),先學習中文(1945-1948),後註冊越南文(1947-1949),於1948年獲得中文業士學位,1950年獲得越南文業士學位(相當於高等學校畢業證書)。先生於巴黎大學(今索邦大學)分別於法學部註冊法學、文學部註冊哲學(1945年),1951年獲巴黎大學哲學碩士與法學博士。1962年獲得法國高等實踐研究院碩士,提交研究中國法家思想的論文:《法家的形成——古代中國特有的政治哲學形成研究》。1975年獲得法國國家文學博士,提交研究古代中國行政機構的論文:《中國古代政治結構與禮儀——王道》。先生先後師從法蘭西學院漢學家戴密微(P.Demiéville)、謝和耐(J.Gernet)、日本京都大學吉川幸次郎(Yoshikawa Kojirô)、小川環樹(Ôgawa Tamaki)、重澤俊郎(Shigezawa Toshio)、香港大學饒宗頤、後重返京都日本同志社大學(Université Dôshisha), 師從內田智雄(Uchida Tomoo)等教授。

20世紀五六十年代,先生曾在越南、日本以及中國香港工作與從事研究。曾在越南西貢(1951-1955)和河內任中學教師(1955-1956),於河內大學西貢分部法學系教授古羅馬法。1956年被聘為河內法國遠東學院研究員,戴密微為其指導教師(同時兼任河內路易·飛諾博物館館長,1956-1958)。自1955年起,先生先後在越南河內(1956—1958年)、日本京都(1958—1961年)、香港(1962—1964年)、日本(1964—1965年)、巴黎(1965—1966年),連續任職10年(注解:指任法國遠東學院研究員一職)。先生曾於1959-1961年赴日本京都留學。1966年,受普羅旺斯大學人文科學部吉雍(Bernard Guyon)委託,創辦第一個法國外省大學的中文教學機構,講授語言學、漢語文法(白話文)、中國歷史等課(1966-1973)。隨後先生受謝和耐先生(Jacques Gernet)之邀,擔任巴黎第七大學中文系主任(1973—1979),初為副教授銜,後為教授。之後汪先生任法國高等實踐研究院研究員(École pratique des Hautes Études, 簡稱 EPHE,1979—1993),1979-1993年間,在法國高等實踐研究院教授儒家思想史、直至退休。歷任法國高等實踐研究院研究員,日佛會館館長,法國遠東學院院長等職。1991年,先生當選為法蘭西學院(Institut de France)銘文與美文學術院通訊院士(Académie des Inscriptions et Belles-Lettres)。

先生的研究方位涵蓋中國古代行政機構與政治思想史、中國文字學、儒家思想以及漢文化圈的新發展。已出版主要著作十部(法文版),發表論文百餘篇。代表作包括《新漢文化圈》(Le nouveau monde sinisé,1986)、《漢學研究》(Études sinologique, 1994,論文集)、《中國人的智慧》(Sagesses chinoises,1997)、《中國思想的兩種原因:占卜術與表意文字》(Les deux raisons de la pensée chinoise, Divination et idéographie,2013)。已翻譯為漢語的著作如下:《新漢文化圈》,陳彥譯,江西人民出版社,1993;《天》,與湯一介合著,嶽瑞譯,北京大學出版社,2011;《中國文化思想研究》,中國大百科全書出版社,2016;《中國思想的兩種理性》(金絲燕譯,北京大學出版社,2016);《跨文化中國學》(中國大百科全書出版社2018年版)、《中國教給我們什麼?》(金絲燕譯,香港中文大學出版社2019年版);《中國文化探微》(由深圳大學饒宗頤文化研究院編纂、劉洪一主編的《文明通鑒叢書》第一輯,近期將於商務印書館出版)等。另外,《汪德邁全集》(全十冊),由中國大百科全書出版社編輯策劃,於2020年3月起陸續出版。

先生曾獲法蘭西學院儒蓮獎(1980)、日本“勳二等瑞寶重光章”勳章(1990)、法國國家榮譽軍團騎士勳章(1998)、法蘭西學院銘文與美文學院奧馬樂獎(2005)、法國國民教育學術軍團勳章勳章(2007)、中國政府中華優秀圖書特殊貢獻獎(2016)、於北京獲第五屆“會林文化獎”(2019年1月18日)。

 



Citer ce billet
Creops (2022, 18 février). Hommage au professeur Léon Vandermeersch. Carnet du CREOPS. Consulté le 30 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nc06

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search