Jacques Giès. In memoriam

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de Jacques Giès, survenu le 11 avril.

Chevalier de la Légion d’honneur, chevalier de l’ordre national du Mérite, officier des Arts et Lettres, Jacques Giès fut un éminent sinologue et historien de l’art. Docteur en histoire de l’art de l’Université Paris IV-Sorbonne et diplômé en langue et civilisation chinoises, conservateur général du Patrimoine, spécialisé dans les arts bouddhiques de la Chine et de l’Asie Centrale et dans la peinture chinoise, il enseigna à l’Université Paris IV de 1974 à 1998, puis à l’École du Louvre (1998 -2008). Il entra au musée des arts asiatiques Guimet en 1980 comme conservateur dans les sections Chine et Asie Centrale et s’impliqua dans la rénovation du musée à la fin des années 1990, ainsi que dans la création des galeries du panthéon bouddhique du Japon et de la Chine, des galeries des arts bouddhiques de Chine et d’Asie centrale et de la galerie des peintures chinoises. Il dirigea le musée de 2008 à 2011. Il a été commissaire de nombreuses expositions, parmi lesquelles trois grandes expositions internationales présentées aux galeries nationales du Grand Palais : Sérinde, Terre de Bouddha (1995-1996), Trésors du Musée du Palais, Taipei : Mémoire d’Empire (1998-1999), Montagnes Célestes. Trésors des musées de Chine (2004).

Il était aussi peintre, et avait exposé dans plusieurs galeries parisiennes.

Membre associé du CREOPS depuis sa création en 1989, président de l’association Asie Sorbonne de 2015 à 2018, il nous laisse le souvenir d’un homme chaleureux et brillant, dont la remarquable érudition et la curiosité toujours en éveil s’accompagnaient d’une profonde sensibilité et d’une rare élégance.

CREOPS



Citer ce billet
Cecile Laly (2021, 17 avril). Jacques Giès. In memoriam. Carnet du CREOPS. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nc04

Cecile Laly

CREOPS (Université Paris-Sorbonne), International Research Center for Japanese Studies

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search